«C’est avec grand plaisir que j’ai accepté d’être la porte-parole de l’Association québécoise de la dysphasie. J’ai personnellement eu le bonheur de côtoyer des enfants aux prises avec un trouble du langage. Je dis “bonheur” car j’ai été impressionnée par leur détermination à vouloir communiquer malgré cet handicap important.»

L’Association québécoise de la dysphasie fait un travail de sensibilisation remarquable, mais elle avait besoin d’une «vitrine» pour faire entendre sa cause. À cet égard, je remercie chaleureusement le département de l’Université de Montréal qui a permis la réalisation d’une publicité.»

Marie-Claude Barrette

AQDPortePArole