La chaîne de la communication verbale expliquée

Explication de la chaîne de la communication verbale

Voici une représentation simple des étapes du message verbal chez l’humain.

Des difficultés ou troubles peuvent survenir à une ou plusieurs de ces étapes.

Des exemples de difficultés possibles chez la personne dysphasique sont donnés pour chacune des étapes.

  1. Audition

J’entends généralement très bien.

  1. Perception

Même si mon audition est bonne, je peux mélanger des sons qui se ressemblent. Par exemple, pour moi, les mots ‘’cadeau’’ et ‘’gâteau’’ peuvent sembler pareils.

  1. Compréhension

Nous sommes lundi. Mon enseignant m’explique que nous irons voir une pièce de théâtre mardi, mais lorsque maman me dit que c’est demain, je deviens inquiet, car je crois que la journée de la sortie a été changée. Je ne sais pas que cela veut dire la même chose.

  1. Appariement aux connaissances

Je raconte à mon père tout ce que M. Martin a apporté à l’école pour une activité spéciale. Mon père me demande si M. Martin est un professeur. Même si je comprends la question et que je sais qu’il n’est pas un professeur, je dois chercher dans mes connaissances ce que je sais de son travail. Il conduit un gros camion rouge, il utilise un long tuyau avec lequel il éteint les feux. C’est un pompier !

  1. Organisation du message

Quand je dois parler ou écrire, les informations se bousculent dans ma tête. Je me demande ce qu’il faut dire en premier pour que les gens me comprennent. Ils croient que je suis stupide parce que mon discours est incompréhensible. Je suis pourtant aussi intelligent qu’eux et je sais très bien ce que je veux dire, c’est seulement que je ne sais pas comment le dire.

6. Programmation phonologique

L’organisation des sons dans les mots est difficile. Mon cerveau enlève des sons, en ajoute ou inverse l’ordre des sons dans les mots. Je peux devenir frustré et perdre patience parce que les gens ne me comprennent pas malgré mes efforts.

  1. Production

Les mouvements de ma langue et de ma bouche ne sont pas toujours précis lorsque je parle. Cela peut m’empêcher de bien prononcer les sons. Les gens ne me comprennent pas bien et peuvent alors éviter de venir vers moi pour me parler, ce qui m’isole davantage. Pourtant, je suis généralement une personne qui aime communiquer.

Voici quelques conseils pour maximiser la compréhension du langage :

  • S’assurer d’obtenir l’attention.
  • Établir un contact visuel.
  • Se placer à sa hauteur.
  • Lui demander de redire la consigne dans ses mots.
  • Répéter ou reformuler ce qu’il n’a pas compris.
  • Utiliser des phrases courtes et simples.
  • Ne donner que l’information nécessaire, en émettant une seule consigne à la fois.
  • Accompagner ses demandes par des gestes naturels.
  • Démontrer physiquement, avec des objets. On peut également illustrer la phrase à l’aide d’une image, d’une photo ou d’un dessin.
  • Exagérer les indices non verbaux (expressions faciales et corporelles).
  • Parler lentement.
  • Diminuer le bruit ambiant.
  • L’encourager, le féliciter lors des réussites.

Chaine de la communication verbale